Twitter
Linkedin

Pascal François, 1er modérateur wallon dans le secteur éolien

Fondamentalement, les réunions d’informations préalables (RIP) doivent permettre au demandeur de présenter son projet à la population. Elles permettent aussi au public de s’informer et d’émettre ses observations, ses suggestions concernant le projet voire même proposer des alternatives raisonnablement recevables. Lorsqu’une évaluation des incidences est recommandée, la RIP est le moment pour mettre en évidence des points particuliers qui pourraient être abordés dans cette étude et de présenter des alternatives techniques pouvant raisonnablement être envisagées par le demandeur.
Dans le cadre de ce temps d’information qui mobilise le plus souvent un public majoritairement composé d’opposants, la présence d’un modérateur professionnel expérimenté s’avère généralement capitale.
Pascal François est devenu en 2015 le 1er modérateur du secteur éolien.

 

« Au cours de ma carrière, j’ai affiné une approche singulière de la gestion de ce type de soirée. Je suis physiquement en salle, avec la population. Mon rôle consiste à cadrer les débats, permettre aux orateurs de s’exprimer dans les meilleures conditions possibles et ensuite permettre au public de formuler au mieux ses remarques, ses observations, ses alternatives éventuelles et ses suggestions. Le fait d’être en salle, micro à la main, me permet de prendre toute la mesure des enjeux d’un temps d’information et de rester maitre des débats dans le plus grand respect de chaque interlocuteur « .